Jacqueline Dana

Rentrée littéraire 2012 (Gabrielle ou le désarroi)

| 0 Commentaires

Gabrielle ou le désarroi (Ed. Les Presses de la Cité, 2012)

MIS A JOUR LE 22 NOVEMBRE 2012 :

Jacqueline Dana dédicacera Samedi 1° Décembre 2012 son dernier roman, GABRIELLE OU LE DESARROI, à la Librairie de Provence, 31 Cours Mirabeau à Aix en provence (à partir de 16 heures).

Accompagné d’un débat  avec Jean d’Aillon sur « Le rapport entre la fiction et la réalité dans le roman historique ».

www.librairiesdeprovence.com

 

  • DATE DE PARUTION : 04 octobre 2012
  • EDITEUR : Presses de la Cité
  • ISBN : 978-2-258-09651-6
  • EAN : 9782258096516
  • POIDS : 0,325 Kg
  • DIMENSIONS : 14,2 cm × 22,7 cm × 2,4 cm

« Elles sont rentrées toutes les deux, elles parlent peu. Gabrielle est sous le coup de l’émotion, oui, elle va faire ce qu’on lui demande, du mieux qu’elle peut, avec toutes ses jeunes forces, ce n’est pas compliqué, c’est une tâche à sa mesure. Sauver des enfants juifs pour oublier ses erreurs et se racheter… Elle sourit et prend le bras de Mado, elle a envie de lui dire merci mais l’autre ne comprendrait pas. »

Gabrielle est une jeune fille dont le destin, en 1939, paraissait tout tracé. Orpheline, née de père inconnu, elle a été élevée par sa grand-mère qui a choisi de la retirer de l’école à peine le certif obtenu. Gabrielle sera donc serveuse dans le bistrot du village puis bonne à tout faire chez les bourgeois du coin.

C’est compter sans la guerre qui voit la petite famille s’établir à Aix-en-Provence. La vie y est plus belle qu’à Bonnières, sur les bords de la Seine, surtout pour Gabrielle qui se fait des amis mais se méfie des garçons (les leçons de sa grand-mère n’y sont pas étrangères). Jusqu’à ce qu’elle rencontre l’amour de sa vie. Il est allemand et officier, donc infréquentable même s’il se conduit en humaniste amoureux…

Ces amours coupables, qu’elle tarde à mesurer comme telles, la mettent progressivement au ban des siens, ses patrons exceptés. Elle quittera donc l’amour de sa vie pour s’engager, courageuse, dans la Résistance avec, chevillé au corps, le sentiment de devoir expier.

A la Libération, elle sera fêtée pour sa conduite exemplaire mais aussi brutalisée par ceux qui ne veulent se souvenir que de ses amours malheureuses.

 

Journaliste, romancière et essayiste, Jacqueline Dana est l’auteur de nombreux romans à succès dont Tota Rosa (Mercure de France, 1983), Les Noces de Camille (Albin Michel, 1987), Le Pharmacien de Saint-Pol (JC Lattès, 2008) ou La Réfugiée de Saint-Martin (JC Lattès, 2010).

Le Lundi 1° Octobre 2012, sur France Bleu Périgord, Bénédicte Bourdial  a parlé  de GABRIELLE OU LE DESARROI en s’interrogeant sur la culpabilité réelle ou inconsciente de  ces jeunes filles trop romantiques qui n’hésitaient pas à aimer des jeunes gens ennemis.

Ecoutez l’entretien par téléphone de Jacqueline Dana sur France Bleu Périgord avec Bénédicte Bourdial.

Si vous ne voyez pas le lecteur flash au dessus, installez-le en vous rendant sur la page d’Adobe Flash Player

L’Article paru dans Le Dauphiné Libéré daté du 07 octobre 2012.

(Cliquez dessus pour le voir en plus grand)

 

Lettre du 15 Octobre 2012 de Annie Ernaux à Jacqueline Dana

Chère Jacqueline,
Votre dernier livre est écrit avec maëstria, situation, sentiments, émotion, savamment dosés, disposés.
Et il est très touchant de voir évoqué le milieu de cinéma de votre père.

Annie Ernaux 

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.